La Ressourcerie Trimaran est avant tout la somme d’une forte volonté d’agir sur l’environnement de la part des fondatrices et de plusieurs belles rencontres :

Une belle rencontre avec les créateurs et créatrices d’une boutique d’artistes et d’artisans d’art, dont la majorité utilisent des matériaux de récupération. C’était en 2010, aux Ollières-sur-Eyrieux. De cette dynamique née l’idée d’agir sur le ré-emploi, le groupe projet des Ollières prend forme.

S’en suit une autre rencontre décisive des deux groupes projets, issus de territoires géographiquement différents, mais cohérents en tant que bassin de vie : les trois porteuses de projets des Ollières avec deux porteuses de projet de Privas. Elles décident d’unir leurs forces et d’avancer ensemble sur le projet de création d’une ressourcerie : ce sera la Ressourcerie Trimaran, officiellement créée en 2013 avec le label du Réseau National et Régional des Ressourceries.

Ce réseau incarne le niveau de qualité recherchée par les fondatrices : collecte, valorisation, vente et aussi sensibilisation de tous les publics à une consommation plus respectueuse (https://ressourcerie.fr/ ).

Déjà à travers cette mission, la créativité est présente ! Elle reste un de nos piliers dans l’aventure que nous engageons en devenant Atelier Chantier

d’insertion en 2014. Cela nous permet d’incarner davantage encore nos valeurs de solidarités en proposant des emplois locaux, notamment pour les femmes.

Autre belle Rencontre en 2013 avec le SDIS de l’Ardèche et l’association Faso Feu : les blousons de pompiers ne sont plus aptes au feu ? Qu’à cela ne tienne, nous en ferons des articles de petite maroquinerie : l’atelier Trimaro est né ! Il deviendra au fil du temps l’atelier de créations d’articles en cuirs et tissus techniques (bâches, paquets de café…), auxquels participent les salarié.es en parcours du site des Ollières.

Nouvelle Rencontre, ou plutôt convergence avec la création du comité d’itinérance de la Dolce Via en 2014 (https://www.dolce-via.com/fr/autour-de-la-dolce-via/historique-de-la-dolce-via/, qui vient conforter notre idée de donner une seconde vie aux nombreux dons de vélos que nous recevons sur le site des Ollières : l’atelier le Tri’Cycle est crée !

Notre activité s’articule donc autour des Ressourceries sur le site de Privas et des Ollières, de l’atelier Tricycle et de l’atelier Trimaro.

A ce jour, la Ressourcerie trimaran emploi 22 personnes : 17 salarié.es en parcours et 5 permanent.e.s.

Ses choix stratégiques sont guidés par les valeurs qu’elle porte (solidarité, bienveillance et respect), tout en ayant la conviction qu’une association doit être ouverte et doit s’inscrire dans un maillage territorial tissé d’acteurs multiples et compmentaires. C’est ainsi que nous ferons de l’emploi et du réemploi, une solution pour toutes et tous.